A PROPOS DE KKT

Notre approche

THÉRAPIE FÉMINISTE

Inconnue en France, ou presque, la thérapie féministe est plus répandue dans les pays hispanophones et anglophones.

Elle s’adresse autant aux femmes qu’aux hommes.

Il ne s’agit pas d’une méthode particulière mais d’une approche globale de la thérapie par un regard féministe sur l’individu, les relations, le monde.

La thérapie féministe consiste à prendre conscience de l’influence de la société patriarcale, des rapports de domination, des stéréotypes de genre, des attentes et pressions subies en tant que femme ou homme, sur sa santé physique et mentale, sur ses manières d’être, sur ses relations, afin de s’en détacher pour être libre, pour être soi.

Prendre conscience de la soumission à l’aliénation patriarcale, des rapports de pouvoir qui structurent la société, et de leurs conséquences.
Déconstruire les mécanismes de domination masculine.
Lever le voile sur les violences masculines, généralement invisibilisées, occultées par différentes stratégies (déni et négation des violences, culpabilisation des victimes, théorie du « faux souvenir », psychologisation de la victime (« elle est folle »))…
Trouver son propre positionnement face aux stéréotypes (il ne s’agit pas de rejeter tout en bloc par principe mais de faire des choix conscients).
Comprendre et dépasser les mécanismes qui sont à l’origine de relations toxiques, de troubles traumatiques résultant de la violence masculine.
Sortir des injonctions oppressantes.
Sortir des rôles d’oppresseurs.
Recréer des relations saines.

Notre fonctionnement

LE PRIX LIBRE ET CONSCIENT

Nos activités sont proposées à prix fixe ou, souvent à « prix libre et conscient ».

Le prix libre et conscient ne veut pas dire gratuit.

C’est s’impliquer sans se sacrifier, prendre
le temps de se demander combien ça coûte mais aussi : Qu’est-ce que je peux donner ? Qu’est-ce que
je veux donner ?
Le prix libre et conscient, c’est une volonté politique.
Se poser concrètement la question : combien ça coûte ?

Location de salle, investissement en temps, formation et expérience des intervenantes…
C’est justement conscientiser son rapport à la consommation, son rapport à la connaissance, aux savoirs et à l’apprentissage.
C’est une volonté politique de sortir du conditionnement capitaliste afin de se libérer de la consommation passive et retrouver le pouvoir d’agir sur ses activités, développer son esprit critique sur son investissement, voire sur son activisme.

Le prix libre et conscient, c’est aussi une volonté thérapeutique
Se poser concrètement la question : Combien ça me coûte ?
Amorcer un questionnement sur son rapport à l’argent:
Je me sens jugé·e si je donne peu ?
J’ai besoin d’être remercié·e si je donne beaucoup ?
C’est l’argent de qui ? Celui de mes parents ? Pourquoi je l’accepte / pourquoi je le refuse ? J’ai envie de les faire payer? C’est le mien ? Comment je le gagne ?


 Le prix libre et conscient signifie que c’est vous qui fixez le prix de l’activité à laquelle vous participez. C’est à vous de trouver l’équilibre entre vos ressources, et ce que vous apporte cette activité.

Tout le monde peut participer selon ses ressources, sa motivation à apprendre, à s’instruire, se divertir, rencontrer, partager, créer du lien.

Enfin, parce que nous sommes féministes, nous refusons que les métiers du soin, du « care » et de la thérapie, plus souvent occupés par des femmes, soient effectués gratuitement.